3 thoughts on “TEMOIGNAGE D’ABUS SEXUEL 1 (VISHWANANDA’S HOMOSEXUAL ABUSE TESTIMONY + SUBTITLES IN ALL LANGUAGES)

  1. FOR SUBTITLES IN YOUR OWN LANGUAGE: CLICK ON CC AND THEN THE 2ND BUTTON, CLICK ON THE SUBTITLES + AUTO TRANSLATE: CHOOSE YOUR OWN LANGUAGE. IT IS NOT PERFECT, BUT SURELY GOOD ENOUGH TO UNDERSTAND.

  2. Thank you for adding subtitles to part 1 and part 2!

    I have tried to summarize everything in my own words. I am shocked, I actually even cried what the guru said about his wife to him on the phone. All women who are in any leading position in this Bhakti Marga cult should listen to this recording!! What disrespect towards the women.

    Part 1
    – Scary how from one day to the other you get some titles from the guru. Suddenly the man became a deacon and priest in one go.
    – The guru preferred oil massages, as it says in part 1.

    Part 2
    – In this part (https://youtu.be/olGBKkXqZ-I?t=128 ) the man says 'He took my hand, he put it on his cock for me to masturbate.' Prior to that he massaged him for one year without any masturbation. 
    – He referenced to the Guru Gita of Bhakti Marga that it is key to 'surrender body and sould to the Master', all the Master does is perfect.' 
    – We see this repeatedly with other men (see Miles testimony): the guru whispered an unknown mantra into the ear of the man after the masturbation.
    – Guru asked for the tissue with guru's sperm from the man. All traces are being taken care of immediately.
    – During the 2nd time the guru asked him to masturbate again and even touched the man this time.
    – The last time it happnened was in 2016 in a hotel in Paris. (it does not become clear whether they had sexual intercourse?)
    – The guru offered the man to go on a pilgrimage, being love-bombed with gifts for the activities in the dark room in return. 
    – The man said (https://youtu.be/olGBKkXqZ-I?t=497 ) 'Today I see him as a kind of sexual predator. He has strategies to try to seduce a person who will please him. (…) His interest is never oriented towards a woman or a young woman, unless there is financial interest, something that could serve at the level of the development of his organisation. (…) THERE IS INTEREST BEHIND, WHICH HAS NOTHING TO DO WITH YOUR SPIRITUAL EVOLUTION.'
    – His name is misleading (reference to ananda which is given only to renunciates).
    – 'Through his teaching (Guru Gita) everything is justified.'
    – After he was asked whether he spoke to anybody, maybe the Swamis, he said he did only speak to his wife one year after the last incident. His wife cried, as she was very involved into the movement. WHEN HE TOLD HIS WIFE, SHE COLLAPSED. 
    – Husband and wife called the guru who did not have any understanding why he told her and that 'She is not a true devotee to me. She will go and talk to everyone.' (What disrespect to the woman! She was obviously involved into so many activities in the organisation, helping him so much. All woman who are in any leading position in this cult should listen to this recording! It seems he does everything to separate men from their wives to make them his sexual servants.)

    Part 3 & 4
    – The subtitles in part 3 are not understandable, can you please also do those as well?
    – He speaks about Mathieu, guru being a narcisssistic pervert, mentally ill, sex hooker, satisfy his homosexual fantasies, spoke something with Swamini of France (?), 50 people from France left (?), people from the French association left (?), etc.
    – In part 4 they speak about Nithyananda's closed ashram. But again, the subtitles are not clear.

    Huge thanks to everybody! Keep doing this to help others who still need to wake up.

  3. THIS INTERVIEW IN FRENCH (PART 1). If you know other victims, send email to: [email protected]
    Q. Est-ce que tu peux nous raconter dans quel contexte tu as rencontré Swami Vishwananda (SV) , et comment tu as fini par adhérer à Bhatki Marga (BM) ?
    A. J'ai rencontré SV la première fois à l'occasion d'un darshan à côté de Strasbourg (France).Au dernier moment je n'ai plus voulu y aller. Je me suis dit que ça n'avait pas forcément d'intérêt de chercher le divin à l'extérieur de soi. Et puis sur le papier que j'avais reçu, j'avais lu un peu son profil, et ça ne m'inspirait pas plus que ça. Mais la personne qui m'avait inscrit a insisté pour qu'on y aille quand même.Donc, on s'est rendus sur place. Comme on était des nouveaux venus on a été placés devant, dans la salle où le Darshan allait avoir lieu. J'avais encore toujours un oeil un peu critique. Il y a eu les témoignages de gens qui ont connu SV. J'ai écouté les témoignages, mais ça ne m'a pas plus touché que cela. Ensuite SV est arrivé dans la salle. Il s'est assis. Et comme il fait d'habitude il a fait semblant de ne pas savoir bien parler français et il a demandé au public de l'aider à trouver les mots qu'il ne trouvait pas en français.
    Avec le recul j'ai pu analyser que cela fait partie d'une technique de communication pour que les gens soient plus alertes et pour créer un contact un peu plus intime avec le public. En privé VS parle très très bien français et comprend très très bien le français.
    Bref. Il commence à parler. Ce qu'il a dit en introduction, j'ai trouvé ça bien. Mais c'était des choses que j'avais déjà lues ou entendues dire par d'autres Maîtres Spirituels ou autres. Je n'ai pas été plus marqué ou plus inspiré que ça par son discours d'introduction.
    Ensuite les badjans (les chants indiens) ont commencé. Là ça a commencé à apporter une autre dimension à cet événement.
    Après, ce que l'on appelle le Darshan, a commencé. Les gens se sont mis en file et sont allés vers lui.
    C'était un moment où il faisait très très chaud. On était en été.
    Je passe pour recevoir le Darshan.
    Tout de suite il commence à me parler. Il me dit : « Comment tu t'appelles ? …Est-ce que tu vas rester jusqu'à la fin …? » et puis il me dit « Tu viendras m'aider ». Je ne savais absolument pas ce que ça voulait dire.. Mais en quelques phrases il avait réussi à capter mon attention, et quelque part à me faire rester jusqu'au bout au cas où j'aurais eu envie de partir.
    Bien sur je suis retourné à ma place.
    Et pendant tout ce temps je me suis demandé : « Mais qu'est ce que ça veut dire ? Mais qu'est ce qu'il veut ? » Bref.
    Quelqu'un vient alors me chercher et me fait mettre à côté de lui, pour l'aider avec le « prasad » : un petit présent que l'on distribue à l'occasion des darshans  (un bonbon. un pétale de fleur,.et de la vibhuti/ cendre sacrée). C'est quelqu'un qui donne cela à SV.
    Donc on me fait mettre à cette place, qui est apparemment une place particulière, surtout quand on est nouveau venu.
    Déjà là il avait réussi quelque part à créer uune espèce d'attraction, de jeu de séduction en flattant mon égo on pourrait dire. Ensuite le darhsan commence à se finir. Comme j'étais à côté de lui je voyais qu'il faisait une bénédiction à tous ces gens-là. Je me suis dit : « je dois être à côté d'un vrai Maître spirituel. Vu toute la patience avec laquelle il a donné toutes ses mêmes bénédictions, ses sourires et tout, ça ne peut être qu'un vrai Mâitre réalisé », etc. Donc déjà là, dès la première fois, j'ai eu cette impression là, alors que ce n'était pas mon impression au départ quelques heures auparavant.
    En prévision de la fin du darshan, je fais venir la personne avec qui j'étais venu, pour qu'elle (she) me remplace, quelques minutes avant la fin du darshann. Le Darshan se finit. Tout le monde retourne à sa place. Il me fait venir moi et la personne avec qui j'étais, devant lui. Donc devant tout le monde puisque tout le monde était assis. Et il me fait venir devant lui. Forcément toute l'assemblée me voit. Là il me dit «  Où habitez-vous ? …Il faudra venir me voir, prochainement… à mon ashram, en Allemagne », etc. Et on se quitte là-dessus. Alors bien sûr, j'étais tout feu tout flamme qu'un Maître réalisé me demande de venir le rencontrer. Je me suis dit « ça y est. J'ai trouvé mon Maître spirituel, j'ai trouvé mon Gourou … la vie va devenir plus facile… mon chemin spirituel est complètement ouvert ». Enfin voilà.
    Ça c'était en 2011 . J'y suis retourné directement un mois après, en Allemagne. Là-bas, j'ai reçu un darshan. Là il m'a dit « Ah , je ne t'attendais pas aussi tôt. Je t'attendais plutôt vers le mois d'Octobre !… ». Alors j'ai rigolé e j'ai dit « Et bien maintenant je suis là ».
    Il n'y a pas eu plus d'échanges que ça.
    Dans la même année (2011) on est encore allés le voir en Suisse, à Cudrefin. Ensuite, pendant un an, je n'ai pas du tout fréquenté BM. Je ne suis allé à à aucun événement.
    En 2013 on a repris contact avec BM, pour prendre un darshan sur place, directement en Allemagne. Là on dormait sur place. Lors du premier darshan du weekend, il me dit « Est ce que vous restés là ? Je réponds « oui on reste là jusqu'au lundi matin ». Il répond : « Alors je vous verrai. J'essayerai de vous voir dans le weekend » .
    Ok…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *